Au niveau stratigraphique

Carrière Le Cailloit à Glageon : calcaire dur givétien

La formation des trois fontaines : 70 mètres d’épaisseur

Elle est constituée d’un calcaire noir, nodulaire, riche en macrofaune comportant des brachiopodes, coraux, crinoïdes et stromatopores. Elle se termine par un biostrome de 14 m d’épaisseur de couleur claire et de dureté importante. Il s’agit d’un repère reconnaissable tout au long du bord sud du Synclinorium de Dinant.

 

La formation des terres d’Haurs : 46 mètres d’épaisseur

Elle se caractérise par l’apparition de calcaires laminaires (Packstones à grainstones bioclastiques). La faune y est assez diversifiée : brachiopodes, lamellibranches, crinoïdes.

 

La formation des monts d’Haurs : 130 mètres d’épaisseur

Elle comporte 4 biostromes à stromatopores massifs et lamellaires. Les calcaires de cette unité correspondent à des mudstones laminaires, wackstones, packstones riches en microbioclastes et grainstones à oolithes.

 

La formation de Fromelennes : 15 mètres d’épaisseur

Incomplète sur la carrière, elle est composée de bancs riches en faune : tabulés et brachiopodes et de bancs dolomitisés où alternent des packstones et des grainstones.

 

La situation géographique de la carrière de Glageon a permis la mise en évidence de 16 microfaciès depuis un milieu marin ouvert assez profond jusqu’à un milieu proche de l’émersion.

Glageon : calcaire du givétien

Moyens de paiement cheque.png